dimanche 22 août 2010

Urinaires (aux assomenteurs)

Et puis s'est glissé un caillou dans l'engrenage du sablier
Une pierre aux reins expulsée en pleurs urinaires
Ne viens jamais plus te poser sur ma foi, caillou de malheur
Crise débile en vue
Et catapulte d'insultes calcaires



*******


1 commentaire:

John Malorin a dit…

j'en ai malorin. :DDD